Hollywood, Capitale Du Cinéma Américain

Hollywood, capitale du cinéma américain

Lieu emblématique de l’industrie cinématographique américaine, le quartier d’Hollywood a été fondé à la fin du XIXème siècle. Ce site, qui n’était à l’origine qu’une modeste bourgade, est devenu un lieu de tournage dès 1910 et a acquis sa renommée internationale dans les années 1920 et 1930. Il rassemble aujourd’hui quelques-uns des plus forts symboles du rêve hollywoodien.

Présentation

Hollywood, dont le nom signifie littéralement bois de Houx en anglais, désigne une région au nord-ouest de Los Angeles, en Californie.
Cette région a donné son nom à un quartier de Los Angeles et s'étend sur les villes voisines de West Hollywood, Beverly Hills et Burbank.

Ce site emblématique du cinéma américain, au point que le nom d’Hollywood fait souvent référence à l'industrie cinématographique américaine dans son ensemble, rassemble des studios de cinéma, les sièges sociaux des grands groupes cinématographiques et les résidences de nombreuses stars.

La naissance d’un lieu mythique

Hollywood a été fondé en 1886 par Horace et Daeida Wilcox.
Ces deux immigrants décidèrent d’acheter un immense terrain dans la banlieue de Los Angeles pour y fonder une ferme.

En quelques années, le propriété appelée Hollywood devient une paisible localité adossée à une chaîne de collines.
Dès 1887, la rue principale, qui correspond aujourd'hui au célèbre Hollywood Boulevard, est créée sous le nom de Prospect Avenue.

En 1900, cette localité possède déjà un bureau de poste, son propre journal, un hôtel et deux marchés et une ligne de Tramway pour une population d'environ 500 personnes.

La localité est finalement rattachée à Los Angeles en 1910.
Suite à cette annexion, Prospect Avenue est rebaptisée Hollywood Boulevard et tous les numéros de rues du nouveau quartier sont modifiés.

L’essor de l’industrie cinématographique

Hollywood a rapidement attiré de nombreux cinéastes et producteurs en raison de ses multiples atouts : la douceur de son climat offrant la possibilité de tourner en extérieur, le prix peu élevé des terrains et de la main-d'œuvre, ainsi que la diversité des paysages alentours.

Le court métrage In old California de D. W. Griffith fut le premier film jamais tourné à Hollywood en 1910.
Le Nestor Studios fut le premier studio de cinéma à s'y installer en 1911.

En 1913, la Famous Players Lasky (la future compagnie Paramount) y tourna le Mari de l'Indienne (The Squaw Man), premier long métrage du cinéma muet, dirigé par Cecil B. DeMille.

Mack Sennett, réalisateur de courts-métrages comiques, assura la popularité mondiale du personnage de Charlot et, en 1917, Charlie Chaplin signa le premier contrat de 1 million de dollars enregistré dans les annales du cinéma.

Dans les années 1920 et 1930, qui furent l’âge d’or d’Hollywood, ce lieu s’imposa comme la capitale mondiale du cinéma.
L'"usine à rêve" employait alors près de 28.000 personnes, dont 170 réalisateurs et 350 scénaristes qui fournissaient 500 à 700 scénarios par an.

Les lieux emblématiques d’Hollywood

La plus célèbre avenue d'Hollywood est Hollywood Boulevard, qui rassemble quelques-uns des plus célèbres lieux du cinéma américain :
- le Walk of Fame le très célèbre trottoir où se trouvent plus de 2000 étoiles portant le nom de stars
- le Grauman’s Chinese Theater devant lequel les stars immortalisent leur célébrité en apposant leurs empreintes de pieds et de mains et un autographe
- le Kodak Theatre où se déroule chaque année la cérémonie de remise des Oscars.

Toutefois, le symbole indissociable de ce quartier est le Mont Lee, la fameuse colline située à l'ouest de Los Angeles portant le nom de HOLLYWOOD en lettres gigantesques.
Il s'agissait à l'origine d'un panneau publicitaire : il a été érigé en 1923 sous la forme "Hollywoodland", mais a perdu ses quatre dernières lettres en 1949.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis